La ballade italienne

Date Création : 21/03/2021
Date dernière modification : 21/03/2021

L'Ecosse recevait à Murrayfield cette équipe d'Italie aux prestations parfois intéressantes parfois catastrophiques. Cette rencontre permettait aux Ecossais de se relancer après deux défaites à domicile.

Les compos

EcosseItalie
R. Sutherland1D. Fischetti
D. Cherry2L. Bigi
Z. Fagerson3M. Riccioni
S. Skinner4N. Cannone
G. Gilcrhrist5F. Ruzza
J. Ritchie6S. Negri
H. Watson7J. Meyer
M. Fagerson8M. Lamaro
S. Steele9S. Varney
S. Hogg10P. Garbisi
D. Van der Merwe11M. Ioane
S. Johnson12F. Mori
H. Jones13J. Brex
D. Graham14M. Bellini
S. Maitland15E. Padovani
G. Turner16G. Lucchesi
J. Bhatti17A. Lovotti
S. Berghan18Z. Zilocchi
A. Craig19R. Favretto
N. Haining20M. Mbanda
A. Price21M. Violi
J. Van der Walt22C. Canna
C. Harris23M. Zannon

Le match

L'Ecosse devait se relancer après deux défaites frustrantes et ce malgré plusieurs absents. Pour les Italiens, ils pouvaient mettre fin à 6 ans de disette dans le tournoi.

Le match démarrait parfaitement bien pour les visiteurs. Ils récupéraient une pénalité et optaient pour la touche. Le capitaine Luca Bigi aplatissait en coin et les Italiens ouvraient le score. Paolo Garbisi transformait. 0-7 6'. Malheureusement cette domination s'arrêtait là. Les Ecossais remettaient la main sur le ballon et réagissaient quasi immédiatement. Derrière un maul, Dave Cherry, pour sa première titularisation, marquait et réduisait le score. 5-7 11'. Quelques instants plus tard, après un bel enchaînement de passe, Duhan Van Der Merwe permettait à son équipe de prendre l'avantage. Hogg transformait. 12-7 14'. Garbisi stoppait temporairement l'hémorragie et réduisait le score. 12-10 17'. Mais c'était le début du calvaire pour les Italiens. Mori écopait d'un carton jaune pour un placage sans les bras. Sur un renversement de jeu, Maitland perçait, donnait un offload pour Jones qui lui même transmettait à Graham. 17-10 21'. Quelques minutes plus tard, sur un débordement en bout de ligne, les locaux marquaient un magnifique essai de 80m par Huw Jones. 24-10 29'. C'était le score à la pause. Il aurait pu être bien plus lourd si les Ecossais avaient été plus efficaces en fin de première mi-temps.

La deuxième mi-temps démarrait fort pour les locaux qui récupéraient rapidement une pénalité. Ils optaient pour la touche et Dave Cherry s'offrait un doublé à nouveau derrière un maul. 31-10 46'. La domination écossaise continuait et Negri écopait d'un carton jaune pour fautes répétées (52'). Ils choisissaient la mêlée et au ras d'un ruck Scott Steele inscrivait lui aussi son premier essai en sélection pour sa première titularisation. 38-10 54'. A l'heure de jeu, Monty Ioane prenait lui aussi un carton jaune pour un placage à retournement inutile (61'). L'Ecosse jouait à la main une pénalité et Johnson arrivait lancer pour marquer en force. 45-10 66'. Sur une des rares occasions italiennes dans le camp adverse, ils laissaient échapper le ballon et Price contre attaquait depuis ses 22m. Il jouait très bien le deux contre un pour Van der Merwe qui filait entre les perches. 52-10 72'.

L'Ecosse s'impose donc 50 à 10 face à l'Italie. Bien supérieur dans tous les compartiments du jeu, ils n'ont pas douté de la partie. Ils ont toutefois gâché de nombreuses occasions qu'il faudra absolument convertir face à un adversaire plus coriace.

Les prestations du match

Rory Sutherland
Efficace en mêlée plus discret dans le jeu.

Dave Cherry
Un doublé, une belle percé et efficace en touche. Une belle première titularisation pour lui.

Zander Fagerson
Pris sur la première mêlée du match où son homologue (Fischetti) l'a chambré. On ne l'a plus repris une seule fois.

Sam Skinner
Efficace pour son retour en sélection

Grant Gilchrist
Lui aussi efficace pour son retour en sélection.

Jamie Ritchie
Beaucoup plus discret qu'à son habitude. Il a toutefois été efficace dans ce qu'il a entreprit.

Hamish Watson
A été excellent. De grosses charges (21 au total!!), très précieux dans le jeu et le combat. Il a à nouveau prouvé qu'il est l'un des meilleurs en Europe à l'heure actuelle.

Matt Fagerson Travailleur de l'ombre, il a réussi ce qu'il a tenté. Peut (et doit) faire plus à ce niveau.

Scott Steele
A amené de la fraîcheur au poste de 9. Rapide, intelligent, il s'est même offert un essai pour sa première titularisation.

Stuart Hogg
Première pour lui au poste de 10 au niveau international. Il a fait le job. On peut se poser la question si cela n'aurait pas été judicieux de lancer Chamberlain ou Thompson.

Duhan Van der Merwe
10 courses, 3 percées, 140m parcourus ballon en main, 15 défenseurs battus. Le bus Sud Africain a encore fait des ravages ce samedi.

Sam Johnson
Solide en attaque et en défense.

Huw Jones
Le retour du Jones que l'on adore. Celui qui déchire les défenses (175m parcourus) et capable de faire des gestes incroyables.

Darcy Graham
Comme d'habitude il a fait des ravages dans des petits espaces. A failli repartir de Murrayfield en deux morceaux.

Sean Maitland
Toujours aussi précieux en attaque, en défense ou sous les ballons hauts. Une bonne alternative en 15.

George Turner
Entré tôt en jeu, il avait à cœur de se rattraper après son mauvais match face à l'Irlande. S'il a été précieux dans le jeu, ses lancés en touches ont été aussi maladroits.

Jamie Bhatti
Une nouvelle bonne entrée en jeu

Simon Berghan
Discret.

Alex Craig
Première cap pour lui. Une première correcte.

Nick Haining
Comme la semaine passée, il a été trop discret.

Ali Price
Une bonne percée pour offrir l'essai à Van der Merwe. Puis un mauvais choix tactique en suivant. Du Ali Price quoi.

Jaco Van der Walt
Entrée tôt en jeu mais n'a pas pu se mettre en valeur.

Chris Harris
Entrée tôt en jeu mais n'a pas pu se mettre en valeur. A possiblement perdu beaucoup de point dans la course au numéro 13.

Qu'attendre pour la suite?

Il reste un match à jouer face à la France. Les Français peuvent remporter le tournoi s'ils l'emportent avec le bonus et par plus de 20 points d'écart. L'Ecosse peut finir deuxième en cas de victoire soit son meilleur résultat depuis 1999. Cela nous promet un beau match.
Tags :